Les premieres impressions

Cet article a été posté par le vendredi, 30 novembre, 2012

Les porteños sont assez chaleureux, on ressent bien l esprit latin dans leurs facons de s exprimer j ai l impression d avoir à faire à des Italiens qui s expriment en espagnol avec la gestuelle et le chant de la langue italienne. Toutes sortes de nationalité Latine sont représentées dans la capitale.
La vie me parait dure, la ville de Buenos Aires doit avoir un impact sur le comportement des porteños. Il y a une telle faune, un tel traffic, et une telle pollution de l air et sonore, que Buenos Aires en est asphyxiante et ereintante. Cette fatigue se ressent dans les transports en commun, elle se lit sur les visages, certains sont marqués du visage, d autres râlent, d autres dorment.
Les premiers jours j ai eu un peu de mal à m intégrer car j etais distant avec les gens, les histoires que l on m a racontées sur la criminalité m ont effrayé, je me méfie. Le fait de se retrouver tous seul , livré à soit même est en soi très excitant, mais je nécessite toujours d un temps d adaptation, car chose qui n est pas facile, je viens de quitter ma famille, mes proches, ma ville natale, mes habitudes, mes différents groupes de musique, mes saxophones. Ce vide est présent il va falloir que je m y fasse…
Je suis un peu déboussolé, le décalage horaire, le changement de climat et le changement d alimentation influent sur mon organisme. Il faut que je prenne le pli, que je me mette dans le rouage du voyage et me laisse bercer par la découverte et les rencontres. Je sais qu il y aura des moments de solitude et de nostalagie avec des hauts et des bas, mais j estime que pour se construire il faut acquérir une certaine indépendance, je ne parle pas de vivre comme un hermite reclu dans sa caverne, mais il faut apprendre à mieux se connaitre, compter sur soi pour avancer, provoquer le destin. Il faut que je sois en accord avec moi-mème pour pouvoir donner et aller vers cet inconnu. Ce n est qu une question de mental.
Le voyage est formateur, c est un condensé de vie, j espere que celui-ci le sera. Dans tous les cas je m apprete à vivre des choses merveilleuses et une belle aventure s annonce, je suis très impatient!

8 Réponses pour “Les premieres impressions”

  1. Flamingant

    Après la vie mouvementée qui a précédé ton départ, c’est bien normal que tu ais eu deux semaines d’adaptation.
    Ça fait partie du voyage, et te connaissant, on ne doute pas un instant que tu vas retrouver ta dynamique action.
    Réflexion- action- réaction
    On part fêter les 96 ans du patriarche et on attend tes prochains articles avec impatience.
    Bises de Mum et Dad
    Bonne route et ojo !

    • Romain

      Réflexion- action- réaction ou Action- passion- émotion, hahaha

      • Lele9Ne3o deixes cair o teu blog, se fazes favor; a menos que teanhs uma coisa muito boa para fazer: escrever um romance, uma pee7a de teatro, um ensaio definitivo sobre as relae7f5es (difedceis) entre a e9tica e a poledtica, uma coisa assim. Se for esse o caso, ente3o manda-nos a todos e0 urtigas, mulher, o que e9 que ainda aed este1s a fazer?Mas promete que nos vais mandando os apontamento para a gente te ir lendo.Um abrae7o tambe9m para ti.

  2. Charlie

    Petit article bien écris. Tu rends bien l’atmosphère et tes sensations, on s’y croirait. Comme disait je ne sais plus qui,  » les argentins sont des italiens qui parlent espagnol et voudraient être anglais » ( peu ou prou). Nous sommes en pensées avec toi et suivons ton périple pas à pas.
    Bises de tous les 4. ¡Buena suerte!

  3. Flo

    J’aime beaucoup la manière dont tu décris tes premières impressions. Ca sonne vrai, tout simplement. Le débarquement là-bas, le changement, ça doit pas être facile alors bon courage mon gars !

  4. balthaze

    Va ami. Va et sens. Sens et ressens. Le plus grand voyage c’est celui qu’on fait dans nos têtes.

  5. Jean Sicouly

    Bravo, Romain. Tu remplacse mes jambes. Amitiés à tous. Papy.

    • Romain

      Je suis actuellement chez la famille a el Bolson, pour les fètes. Ils sont adorables, tu as fait une belle trouvaille, haha.
      Bisous a tous le monde.


Poster une réponse