16 Septembre 2013 en Colombie à Cartagena, quartier Getsemani, 19h pétante !

Cet article a été posté par le vendredi, 22 novembre, 2013

L´air et chaud, une légère brise tout juste rafraichissante caresse mon visage, mon corps sue tout ce qu´il peut, 40 degrés la journée et 35 degrés le soir, le tout baignant dans une humidité écrasante, Bienvenue à Cartagena de la India.
Son centre-ville au passé colonial, à pendant des années été pris d´assaut par les attaques de pirates qui venaient piller les riches mécènes de l´époque qui y résidaient pour envoyer la marchandise en direction de l´Europe, les riches familles y résident encore.
En peu de temps, j´ai pu rencontrer des artistes, dans le quartier Getsemani. Le matin tôt sur la place du quartier nous répétons quelques thèmes de Poros (style musical de la région), avec un ami accordéoniste australo-colombien. Il est venu en Colombie dans l´intention d´apprendre l´accordéon diatonique dans le but de faire une fusion entre la musique colombienne, et la musique métal. Pourquoi pas !
IMG_1623

IMG_1631
J´aime me poser là sur cette place, observer les locaux vivre, il fait tellement chaud le jour, que les habitants s´activent tôt, dès le lever du soleil. A 6h la ville s´éveille avec le chant des oiseaux et des coqs qui chantent. Les gens ont toujours le pas lent. Les premiers temps je trouvais les gens passifs et inactifs, ils me paraissaient même faignants, mais maintenant je comprends pourquoi. La chaleur dans cette région est étouffante, les gens adoptent ce rythme pour s´économiser, puis ils aiment prendre le temps de vivre.
Les Colombiens ici sont pour la plupart de descendance africaine, qui ont été amené d´afrique pendant l´époque coloniale afin d´exploiter les richesses de la terre américaine. Les gens ont le sang chaud, ils parlent fort, s´expriment avec les mains. On s´interpelle de loin en criant, on se chambre, on rit. Je les trouve très familier, je baigne dans une ambiance de quartier populaire, où tout le monde se connait, tout le monde s´embrasse, s´alpague. C´est intéressant à observer, généralement le matin je m´assoie sur la place pour boire un petit café tinto(café local à la couleur rouge) que j´achète aux vendeurs ambulants. C´est un réel spectacle que d´observer les gens! L´oeil est le premier outil du voyageur, je pense que c´est une sensibilité qu´il faut travaillé l´observation afin de pouvoir s´adapter correctement.
IMG_3993

IMG_4000

Ce soir, je me trouve dans le vieux centre de la ville qui est entouré de rempart. Assis en terrasse d´un restaurant, je sirote tranquillement un jus de goyave, je suis absent, mon esprit est ailleurs, il s´évade, toutes mes pensées s´entrechoquent. Pour faire le point je décide de poser ces quelques mots sur mon carnet de route:
« Je traverse une période de doute, ça fait maintenant 10 jours que je tourne dans cette ville. Je me trouve actuellement dans une impasse car l´accès au Panama se révèle plus compliqué que prévu. La frontière est occupée par les farcs qui contrôlent la zone. Zone charnière et stratégique entre l’Amérique du sud et du nord. Trois solutions s´offrent donc à moi :
1- passer la frontière par avion
2-passer la frontière par la mer avec une petite embarcation
3- retourner sur mes pas pour voir ma copine au Chili (gros voyage en perspective).
Je me laisse le temps pour réfléchir ce n´est pas une solution à prendre à la légère. Passer au Panama me couterai au minimum 350 dollars par bateau, c´est néanmoins la solution la plus économique si on la compare avec l´avion qui coûte environ 450 dollars, mais qui comporte tout de même des risques non négligeable. Cartagena est le premier port de Colombie, la majorité de la drogue qui sort du pays ce fait par cette porte de sortie. Autrement vous dire que je suis assez refroidi à l´idée de prendre un éventuel risque. Je décide donc de mener ma petite enquête.
Les vendeurs de tours pour touristes à ma grande « surprise » m´affirment qu´il n´y aucun soucis, mais les locaux et les voyageurs qui connaissent évidement bien le problème me confient qu´il y a bel et bien des risques. Je n´ai pas l´habite de rebrousser chemins mais le jeu n´en vaut pas la chandelle.
Après avoir pesé le pour et le contre de cette situation embarassante, vous vous en doutez qu´en tant que bon voyageur et très mauvais marin je décide de retourner au Chili, l´amour l´emporte car lui au moins n´a pas de prix ! »

IMG_4006

IMG_4012

3 Réponses pour “16 Septembre 2013 en Colombie à Cartagena, quartier Getsemani, 19h pétante !”

  1. sicouly richard

    salut voyageur, je vois que ça bouge bien de ton côté, il y a bientôt un an que tu es parti, bravo!Ici l’hiver arrive et comme tu le sais je prépare mes affaires pour la migration au soleil des Antilles, et je vais me rapprocher de toi! Je vais naviguer tout l’hiver dans les Grenadines avec Christine et les copains. Agathe est en Inde pour apprendre le yoga pendant 6 mois à Pondichery.Bon voyage bonne musique,à bientôt de tes nouvelles, bises Richard

    • Romain

      Salut tonton! Super content d´avoir de tes nouvelles un peu. Oui voila ca bouge pas mal de mon côté, la en ce moment je me suis établi au chili a valparaiso, c´est une chouette très artistique, je joue dans une fanfare et on fait de la musique tsygane, c´est pas tres typique mais on s´éclate, haha!L´été viens d´arriver en plus de ca donc c´est que du bonheur. Dans quelques temps je vais commencer le montage du projet, pour pouvoir le présenter a mon retout au printemps, j espere que l´on pourra se voir, je pense rentrer de mars a juin, apres c´est rebelote, direction le grand nord du canada!
      Super pour les antilles ca va te faire plaisir de retrouver ton cher bateau. Pour agathe, je suis de loin ses articles tres intéressant, c´est une sacré expérience qu elle est en train de vivre, parce que la condition de la femme en Inde c´est le top du top, elle en ressortira changée j´imagine de ce voyage, j´espere en bien, j´en suis certain. Moi en tout cas j´avais adoré l´inde!
      Des bisous a toutes et a tous. Chao

  2. philippe

    Bons baisers de Torre,


Poster une réponse